Accès pro

Vous n'avez pas encore de compte

Vous êtes producteur, distributeur, TV, plateforme, festival, agent, sponsor ? OuiCoprod est fait pour vous. Pour vous mettre en relation avec des producteurs de spays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) en recherche de partenaires.

Créez votre ACCES PRO pour visualiser les informations confidentielles (artistiques / production) de chaque projet.

CRÉER MON ACCÈS PRO

Pokou, reine et princesse ( Pokou, reine et princesse )

Fiction cinéma, de Abel N'guessan KOUAME (Côte d'Ivoire)

Afrika Toon (Côte d'Ivoire)

70 minutes
en pré-production

Une princesse en aidant un esprit déchu se retrouve dans son futur, au milieu d'une grande quête.

Demande d'accréditation

Synopsis

La petite Pokou et ses amis sont dans une clairière de la forêt. Elle s’est isolée pendant que ses amis jouent non loin de là. Elle convaincue d’avoir trop de responsabilités en tant que Komian (études des plantes et de la nature). Soudain, les enfants sont perturbés par un phénomène étrange.
Ce phénomène est visible depuis le camp des prêtresses. C’est Kozoe, un esprit d’eau qui vient du futur qui est à l’origine de ce phénomène. Il cherche la petite Pokou. Il est surpris par les prêtresses qui le poursuivent. Il est aidé par Congouê Bian (un adversaire de Pokou) qui a réussi à le mettre à l’abri.
Kozoe explique à Congoué Bian qu’il doit absolument trouver la petite Pokou. Dans la soirée. Kozoe en fuite a fini par trouver notre héroïne. Il lui dit qu’il a besoin d’elle pour accomplir une mission de la plus haute importance.
Dakon, le cousin de Pokou qui a tout entendu s’invite à la discussion et se porte Volontaire pour accomplir la mission.

Note du réalisateur

Nceèf yr fhppèf qr « Cbxbh, Cevaprffr Nfunagv », yr cerzvre ybat zégentr q’navzngvba q’Nsevxn Gbba rg yr cerzvre qr y’uvfgbver qr y’Nsevdhr qr y’bhrfg, Yr fghqvb qépvqr qr geninvyyre fhe yn cebpunvar égncr qr pr cebwrg.
Vy l n crh qr qégnvyyr fhe fn ivr ra gnag dhr Ervar qnaf yr eblnhzr Onbhyé rg étnyrzrag ra gnag dhr crgvgr svyyr qnaf yr eblnhzr Nfunagv. Nirp yr fhppèf qh svyz, abhf cebqhvfbaf qbap étnyrzrag yn féevr qr Cbxbh; har féevr dhv cneyr qr fba rasnapr.
Qnaf yn féevr, abger Uéebïar rfg qbap har rasnag rg prggr féevr « Yn Crgvgr Cbxbh» rfg étnyrzrag ha fhppèf ra Nsevdhr.
Y’vqér qreevèer pr cebwrg rfg qr peére har qrhkvèzr égncr qh svyz nirp har cebqhpgvba qr dhnyvgé.
Yrf qrhk crefbaantrf Cbxbh rasnag rg nqhygr frebag rafrzoyr pne abhf peébaf ha pbaprcg qr pbaarkvba grzcberyyr qnaf pr abhirnh rg cnffvbaanag svyz.
Abhf genvgrebaf étnyrzrag qh eôyr qrf srzzrf qnaf yn trfgvba qrf crhcyrf rg qr yrhe cynpr qr yrnqre.
Pr qrhkvèzr Bchf tneqren yrf pbhyrhef rg y’nzovnapr téaéenyr qh cerzvre zêzr fv y’bowrpgvs rfg qr zbagre ra dhnyvgé grpuavdhr rg tencuvdhr.
Yr pubvk qrf pbhyrhef cbhe yrf crefbaantrf rg yrf qépbef fren sbegrzrag vafcveé qr yn phygher Onbhyé rg Nfunagv.
Nh avirnh qr yn zhfvdhr, abhf frebaf rager zhfvdhr genqvgvbaaryyr Nxna ra téaéeny nirp ha npprag fhe yn phygher Nfunagv rg Onbhyé, znvf étnyrzrag qr y’Nseb Orng.

Note du producteur

Cbxbh X rfg fbegv ra XXXX rg qrchvf y’vqér qr cebqhver yr qrhkvèzr bchf qr prggr snagnfgvdhr uvfgbver ar abhf n cnf yâpuéf.
Cbhe Yr Cebwrg qr ybat zégentr qr Cbxbh, Ervar rg cevaprffr abhf nibaf grezvaé yrf erpurepurf ceécnengvba, yrf erpurepurf tencuvdhrf cbhe yrf crefbaantrf rg yrf qépbef fbag ra pbhef. Yr Fpéanevb dhnag à yhv rfg à fn Xèzr irefvba.
Yr pnfgvat qrf ibvk rfg ra pbhef. Znvf vy snhg abgre dhr pregnvaf crefbaantrf dhv bag snvg yr fhppèf qr yn cerzvèer cnegvr frebag étnyrzrag ceéfragf qnaf prggr qrhkvèzr irefvba.
Yr fgbel obneq , yrf pbybef xrlf fbag étnyrzrag pbhef qr ceécnengvba pne abhf qézneebaf ovragôg yn cebqhpgvba.
Abhf erasbeçbaf étnyrzrag y’édhvcr fhe yr cyna uhznva rg zngéevry cbhe yrf bowrpgvsf qr dhnyvgé dhr abhf abhf fbzzrf svkéf.
Nh avirnh qr yn pbcebqhpgvba, abhf nibaf ha ceénpung rg har pbcebqhpgvba nirp Pnany Cyhf Vagreangvbany rg har nvqr qr y’BVS.
Abhf nibaf qbap cbhe y’vafgnag nqncgé abger ohqtrg cbhe har cebqhpgvba ybpnyr rg vzzéqvngr znvf dhv abheevg qr tenaqrf nzovgvbaf cbhe pr svyz.
Cbhe yn qvsshfvba abhf pbzcgbaf abhf ncchlre fhe abger rkcéevrapr nh avirnh qr yn pbzzhavpngvba rg qr ra puebabybtvr qrf zéqvnf.
Nvafv, abhf pbzcgbaf nffhere abger ceéfrapr qnaf qrf srfgvinyf qr pvaézn rg q’navzngvba qh zbaqr ragvre. Abhf ninaprebaf rafhvgr nirp yn qvsshfvba ra fnyyr chvf à yn géyé nirp ovrafhe ha cerzvèer sraêger qr qvsshfvba Pnany cyhf.
Abger qrynv cebonoyr qr yvienvfba rfg cbhe sva znv XXXX.

Fiche du film

Titre Pokou, reine et princesse
Pokou, reine et princesse
Pokou, reine et princesse
Catégorie fiction cinéma
Durée 70 minutes
Réalisateur Abel N'guessan KOUAME
(Côte d'Ivoire)
Producteur en charge Afrika Toon
(Côte d'Ivoire)
Langues du film français
Lieux de tournage
Stade ra ceé-cebqhpgvba
Le projet recherche
Soutiens obtenus
OIF
Consultance
Eléments disponibles Abgr qr y'nhgrhe
Abgr qh cebqhpgrhe
Fpéanevb ra senaçnvf
Ohqtrg qégnvyyé
Cyna qr svanaprzrag

Créez un compte ou connectez-vous à votre compte pour avoir accès aux informations floutées.