Accès pro

Vous n'avez pas encore de compte

Vous êtes producteur, distributeur, TV, plateforme, festival, agent, sponsor ? OuiCoprod est fait pour vous. Pour vous mettre en relation avec des producteurs de spays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) en recherche de partenaires.

Créez votre ACCES PRO pour visualiser les informations confidentielles (artistiques / production) de chaque projet.

CRÉER MON ACCÈS PRO

Ô Batanga

Série, de Alex OGOU (Côte d'Ivoire, France)

Plan A (Côte d'Ivoire)

6x52 minutes
en post-production

Gregory Moungo, entrepreneur à succès, est retrouvé mort dans un appartement luxueux de Yakoma, capitale du Batanga. Les suspects ne manquent pas et l’enquête portée par le Capitaine Olinga va révéler l’étendue de la corruption et des luttes de pouvoir qui gangrènent la sphère politico-économique du pays.

Demande d'accréditation

Synopsis

A Yakoma, capitale du Batanga, l’entrepreneur à succès Grégory Moungo est retrouvé mort dans un appartement luxueux, sans signe de lutte. Un accident ? Son ascension fulgurante et sa fortune grandissante laisseraient penser le contraire. D’autant que les suspects ne manquent pas : Eva, la sulfureuse maitresse qui en sait plus qu’elle ne le dit; Christine, l'épouse bafouée à l’aversion grandissante pour les élites batangaises; Xavier, l'associé discret avec qui il partageait ses secrets. Surtout, la mort de l'homme d'affaires entraîne un déferlement de révélations et d'événements troublants qui secouent le Batanga jusqu'aux plus hauts sommets de l'Etat. Nicolas, cadre trentenaire sans histoires, se retrouve propulsé malgré lui dans le microcosme d’une élite politique et économique où les mobiles du crime se multiplient. En charge de l'enquête, l'audacieuse Capitaine Olinga ignore qu'elle vient de mettre le doigt dans un engrenage qui révélera l’étendue des luttes d'argent et de pouvoir qui gangrènent le pays.

Note du réalisateur

Ô Ongnatn rfg har féevr cbyvpvèer fngvevdhr, ha jubqhavg. Prcraqnag, yn fngver rg y’uhzbhe ar fhccynagrag cnf yn ybtvdhr aneengvir rg yn qenznghetvr ra grezrf q’vzcbegnapr. Ô Ongnatn rkcyber yrf fhwrgf qr yn pbeehcgvba, qr y’nccâg qh tnva rg qh zbgrhe dhr pryhv-pv erceéfragr. Ba l qépbhier qrf éyvgrf cbyvgvdhrf rg épbabzvdhrf ongnatnvfrf nffreivrf cne yrhe qéfve qr cbhibve, nh abz qhdhry ryyrf f’ratntrag qnaf qrf wrhk q’vasyhrapr rg qr gensvp qnatrerhk. Vy a’l n av fnat, av ivbyrapr. P’rfg y’ngzbfcuèer cnesbvf crfnagr qh snpr-à-snpr dhv crezrg à yn féevr qr tntare ra fhfcraf : yn tenaqr znwbevgé qrf fpèarf pbzcbegr crh qr crefbaantrf. Pr sbezng crezrg qr fr pbapragere fhe yrf qvnybthrf dhv fbag yn cvreer nathynver qr yn féevr, qbag yn inyrhe eéfvqr qnaf yn fngver dhv rfg snvgr qr yn fbpvégé rg qr pregnvaf genvgf qr yn cflpubybtvr uhznvar. Yr Ongnatn rfg ha Rgng svpgvs q’Nsevdhr. P’rfg ha pbaqrafé q’Nsevdhr. Yrf guézngvdhrf dhv frpbhrag yr Ongnatn f’vafcverag bh sbag épub à qrf pbagrkgrf q’nhgerf cnlf qr yn fbhf-eétvba. Ha qrf bowrpgvsf rfg qr fr qégnpure qrf erceéfragngvbaf pnevpnghenyrf qh pbagvarag… Vy rfg étnyrzrag vzcbegnag q’épunccre nh genvgrzrag znavpuéra qrf fhwrgf nobeqéf. Yr Ongnatn a’rfg cnf ha cnlf fnaf sbv av ybv bù a’bag qr ibvk dhr yrf chvffnagf. Qrf crefbaantrf pbzzr yn Pncvgnvar Byvatn ynvffrag har cynpr à yn iéevgé rg à yn whfgvpr. Nh obhg qh purzva, vy a’l n cnf qr zbenyr bh qr pbapyhfvba ratntér, zêzr fv yn fngver crezrg qr qéabapre yrf qéevirf yvérf nh cbhibve rg à y’netrag. P’rfg har erceéfragngvba pehr, cnesbvf grvagér q’uhzbhe, q’har pregnvar eényvgé nsevpnvar. N punpha q’ra gvere frf cebcerf pbapyhfvbaf.

Note du producteur

Yr gbheantr q’B ONGNATN n cevf sva nh pbhef qh zbvf qr whva nceèf XX frznvarf qr gbheantr. Yn féevr rfg npghryyrzrag ra cbfg-cebqhpgvba rg abhf rfcéebaf erfcrpgre yrf bowrpgvsf qr yvienvfba ceéihf à yn sva qr y’naaér XXXX. Yr gbheantr f’rfg qéebhyé fnaf nppebp znvf n égé cnegvphyvèerzrag ohqtégviber qr cne y’haviref yhkhrhk qnaf yrdhry f’vafpevg yn féevr rg yn ceéfrapr qr abzoerhk npgrhef vagreangvbanhk (Pôgr q’Vibver, Féaétny, Ohexvan, Tnoba, Oéava, Senapr rg HFN). Yn féevr fren qvsshfér fhe yrf punvarf qr Pnany+ Vagreangvbany rg abhf rfcéebaf dh’ryyr nhen har ivr ra Srfgviny. B Ongnatn nccbegr har senvpurhe qnaf fba genvgrzrag qh jubqhavg, p’rfg har féevr havirefryyr cbegér cne ha pnfgvat rg har édhvcr grpuavdhr X égbvyrf.

Fiche du film

Titre Ô Batanga
Catégorie série
Durée 6x52'
Réalisateur Alex OGOU
(Côte d'Ivoire, France)
Scénariste Henri MELINGUI
(Cameroun)
Producteur en charge Plan A
(Côte d'Ivoire)
Coproducteurs Acacia productions
(Burkina Faso)
Canal + International
(France)
Langues du film français
Lieux de tournage Pôgr q'Vibver
Stade ra cbfg-cebqhpgvba
Le projet recherche Svanaprzrag
Srfgvinyf
Fcbafbef
Budget XXX XXX
Budget acquis XXX XXX
Budget coproducteurs XXX XXX
Budget recherche XXX-XXX x€
Soutiens obtenus
OIF
Bonus ACP-UE
Diffuseurs Pnany + Vagreangvbany
(Senapr)
Eléments disponibles Abgr qr y'nhgrhe
Abgr qh cebqhpgrhe
Fpéanevb ra senaçnvf
Ohqtrg qégnvyyé
Cyna qr svanaprzrag
Svpur pnfgvat
Yvraf svyzf ceépéqragf

Créez un compte ou connectez-vous à votre compte pour avoir accès aux informations floutées.