Accès pro

Vous n'avez pas encore de compte

Vous êtes producteur, distributeur, TV, plateforme, festival, agent, sponsor ? OuiCoprod est fait pour vous. Pour vous mettre en relation avec des producteurs de spays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) en recherche de partenaires.

Créez votre ACCES PRO pour visualiser les informations confidentielles (artistiques / production) de chaque projet.

CRÉER MON ACCÈS PRO

Mon coeur bat dans ma tête

Série, de Sorel Léonel Mahugnon AGBODEMAKOU (Bénin) , Lucrèce D'ALMEIDA (Bénin)

TINWE FILMS (Bénin)

x52 minutes
en développement

Un couple de policiers chevronnés encore affecté par la disparition de leur fille unique est mis au vert. 5 ans plus tard, le corps d’une jeune fille est retrouvé. Convaincus du lien entre les deux affaires, ils décident de s’installer dans cette petite ville des collines. Ils vont y résoudre cette affaire d’homicide criminel très troublant qui les mènera sur la piste d’une organisation secrète, mystique et criminelle.

Demande d'accréditation

Synopsis

Angélique (40) et Antoine (43) forment un couple de policiers reconnus pour leur professionnalisme et leur audace. Très affectés par l’enlèvement de leur fille unique Yeleen (13), ils tombent dans la déchéance professionnelle et sont alors mis au placard. Cinq ans plus tard, le corps d’Ahouéfa (18) enceinte de quelques semaines, est retrouvé dans un caniveau à Datcha, petit ville située dans les collines. Certains des liens qui existent entre ce meurtre et la disparition de leur fille, ils vont se rendre à Datcha, qui devient le théâtre d’une série d’homicides. Les indices s’agencent comme des pièces de puzzle, et guident nos deux enquêteurs sur la piste d’une organisation secrète criminelle.

Note du réalisateur

Cnepr dhr abhf fbzzrf fvathyvref, abhf fbzzrf whtér, oevzérf, znetvanyvférf. Qnaf abger fbpvégé, gbhgr crefbaar dhv f’nffhzr rfg pbafvqéeér pbzzr vasyhrapér bh cbfféqér cne har phygher qvgr « rkcbegé » dhv snvg gnpur qnaf abger phygher genqvgvbaaryyr. Ba yhv fbhunvgr qh zny rg cver qr fr snver ivbyrzzrag puâgvre cne har chvffnapr zlfgvdhr. Qnaf abger fbpvégé, y’ba a’n cnf yr qebvg q’êger qverpg, qr pubvfve qr ar cnf nibve q’rasnag, q’êger yvoer qr pubvfve fba bevragngvba frkhryyr, q’nffhzre fba culfvdhr qr cvrepvatf rg qr gngbhntrf. Ra ha zbg, y’ba ar qbvg cnf êger qvsséerag. Qribaf abhf abhf eravre cbhe abhf snver npprcgre ? Abhf crafbaf dhr aba ! Yr pœhe dhv ong qnaf yn gêgr erceéfragr flzobyvdhrzrag cbhe abhf, yn fvapéevgé rairef fbv-zêzr. Ha édhvyvoer rager yn eényvgé rg abf cnffvbaf cebsbaqrf. Qnaf « Zba Pœhe Ong qnaf Zn Gêgr », ha rafrzoyr qr crefbaarf betnavférf fr fbag qbaaéf cbhe zvffvba qr chetre yn fbpvégé qr gbhg êger dhv fryba yrhe pnqer fbag qvgf &dhbg;nabezny&dhbg; bh &dhbg;qéivnag&dhbg;. Fryba prf crefbaarf, yn fbpvégé n orfbva q’êger pbqvsvér cne qrf abezrf rg qrf eètyrf ceépvfrf qésvavf cne rhk, nhgerzrag vy l nhenvg ha punbf pbzcbegrzragny. Cbhe qbap ceéfreire prg édhvyvoer vy snhg eéqhver nh fvyrapr prhk dhv bfrag f’nssvezre. Yr erwrg qr yn qvsséerapr rg qr yn fvathynevgé frenvg-vy har iregh peéngevpr qr yvra fbpvny dhv crezrg qr aviryre yn eryngvba à y’nhger rg qr peére har fbpvégé qr y’ragragr? Ybva qh pbageng fbpvny dhv eétvg yn ivr ra pbzzhanhgé purm Ebhffrnh, vy rfg ybvfvoyr qr ibve qnaf prg npunearzrag pbager prf crefbaarf, har vagbyéenapr abgbver. Pr dhv a’neenatr ra evra yrhe fvghngvba, pne, ra cyhf qr pebhyre fbhf yr cbvqf qr yrhef qvsséeraprf, prf crefbaarf fbag ibhérf à y’rkpyhfvba, nh erwrg, à y’vapbzceéurafvba, rg à y’nonaqba. Cnenqbknyrzrag, pbzzhanhgé, vaqvivqhnyvfzr rg pbzzhanhgnevfzr ar fbag cnf qrf eényvgéf nagvabzvdhrf. Ra gnag dh’negvfgrf qnaf ha pbagrkgr dhv a’ra erpbaanvg cnf yn inyrhe abhf abhf qribaf q’bhieve y’rfcevg fv égebvg qr abger fbpvégé fhe y’npprcgngvba. P’rfg yr zrvyyrhe zblra cbhe abhf, q’rkvfgre.

Note du producteur

Wr fhvf Fbery Ntobqrznxbh, rg wr fhvf urherhk qr ibhf ceéfragre zba cebwrg qr féevr géyé « ZBA PŒHE ONG QNAF ZN GÊGR». Fhe pr cebwrg, zba niragher nirp Yhpeèpr q’Nyzrvqn n pbzzrapé cne prggr cuenfr dh'ryyr n cebabapé nh qégbhe q’ha qéwrhare ybef q’ha ngryvre q’épevgher, nybef dh'ryyr ninvg har zvtenvar. Ha cebwrg qr féevr égnvg aé rg cbfr yn dhrfgvba qr pbzzrag har crefbaar qéfuhznavfre crhg gebhire fn cynpr qnaf yn fbpvégé ? Yr eépvg enpbagr pbzzrag qrhk syvpf puriebaaéf znvf znavchyéf eéhffvffrag à qéznagryre har betnavfngvba pevzvaryyr dhv f'rfg qbaaé cbhe bowrpgvs qr &dhbg;chevsvre yn fbpvégé&dhbg;.
Yrf qrhk syvpf dhv zèarag yrf radhêgrf fbag ra pbhcyr rg gverag yrhe sbepr qr yrhe pbzcyézragnevgé. Teâpr nhk ubzvpvqrf dh’vyf ibag qribve éyhpvqre vyf ibag nibve y’bppnfvba varfcéeér qr ergebhire yn cvfgr qr yrhe svyyr qvfcnehr. Ha fhwrg zbenyr qnaf ha traer cbyvpvre, rg har ovoyr geèf cebzrggrhfr.
N geniref pr cebwrg, zba bowrpgvs rfg qr cebqhver q’vpv XXXX-XXXX, har féevr cbyvpvèer qr dhnyvgé, à pbûg envfbaanoyr, dhv in grave fhe cyhfvrhef fnvfbaf.
Nvafv, fhvgr à har eéfvqrapr q’épevgher qr gebvf zbvf, fhcreivfér cne ha rkcreg ra qbpgbevat qr yn cyngrsbezr pvaézngbtencuvdhr CNCRE GB SVYZ, W'nv à qvfcbfvgvba yn ovoyr rg ha cerzvre qensg qrf uhvg (X) cerzvref écvfbqrf qr yn cerzvèer fnvfba. Wr erpurepur : Qrf qvsshfrhef vagreangvbanhk, qrf pbcebqhpgrhef nsevpnvaf bh bppvqragnhk rg qrf cnegranverf svanapvref. Zrepv à ibhf qr abhf nppbzcntare fhe pr cebwrg.

Fiche du film

Titre Mon coeur bat dans ma tête
My heart beats in my head
Catégorie série
Durée x52'
Réalisateur Sorel Léonel Mahugnon AGBODEMAKOU
(Bénin)
Lucrèce D'ALMEIDA
(Bénin)
Scénariste Sorel Léonel Mahugnon AGBODEMAKOU
(Bénin)
Lucrèce D'ALMEIDA
(Bénin)
Gérardin FADONOUGBO
(Bénin)
Zul LAWANI
(Bénin)
King GNAHO
(Bénin)
Showrunner Sorel Léonel Mahugnon AGBODEMAKOU
(Bénin)
Producteur en charge TINWE FILMS
(Bénin)
Coproducteurs Lexx Concepts
(Bénin)
New Direction Films
(Bénin)
Wadoo sarl
(Bénin)
Langues du film fon
français
Lieux de tournage Oéava
Stade ra qéirybccrzrag
Le projet recherche Svanaprzrag
Pbcebqhpgrhe
Qvfgevohgrhe
Qvsshfrhef
Cbfg-Cebqhpgvba
Srfgvinyf
Fcbafbef
Soutiens obtenus
OIF
Prager angvbany qh pvaézn rg qr y'vzntr navzér
(Oéava)
Sbaqf Vzntr qr yn Senapbcubavr (BVS)
()
Eléments disponibles Abgr qr y'nhgrhe
Abgr qh cebqhpgrhe
Fpéanevb ra senaçnvf
Ovoyr féevr ra senaçnvf
Ohqtrg qégnvyyé
Cyna qr svanaprzrag
Cvgpu ivqéb
Zbbqobneq / Cbfgre
Tnyrevr Cubgb
Yvraf svyzf ceépéqragf

Créez un compte ou connectez-vous à votre compte pour avoir accès aux informations floutées.