Accès pro

Vous n'avez pas encore de compte

Vous êtes producteur, distributeur, TV, plateforme, festival, agent, sponsor ? OuiCoprod est fait pour vous. Pour vous mettre en relation avec des producteurs de spays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) en recherche de partenaires.

Créez votre ACCES PRO pour visualiser les informations confidentielles (artistiques / production) de chaque projet.

CRÉER MON ACCÈS PRO

Roi Keïta

Série, de Abel N'guessan KOUAME (Côte d'Ivoire)

Afrika Toon (Côte d'Ivoire)

26x13 minutes
en pré-production

Quand un jeune roi s'oppose à une déesse pour un Charte.

Demande d'accréditation

Synopsis

Le mystère du Konkal résolu, le prince Abdul vaincu, Soundiata Kéïta doit maintenant faire face aux vrais défis qui l’attendent : maintenir cette relative accalmie en continuant de sécuriser l’empire et en veillant à l’application scrupuleuse de la Charte sous toutes ses coutures dans tout l’empire. Mais ces victoires, Soundiata les doit en partie à Kondolon, déesse de la Chasse, qu’il avait invoqué pour obtenir de l’aide. Mais cette aide a une contrepartie. Selon un pacte conclu avec la déesse, l’empereur devra fonder une confrérie qui fera office d’armée d’élite et dont les membres seront dotés de pouvoirs extraordinaires.
Mais lorsque survient un désaccord, Soundiata n’aura d’autre choix que de rompre le pacte, et ce dans le strict intérêt de la Charte.
Cet acte attisera la colère de la déesse. Le Mandé est à nouveau en danger.

Note du réalisateur

Snvfnag qverpgrzrag fhvgr à yn cerzvèer fnvfba, yn fnvfba X qr Ebv Xrvgn in zrgger ha cbvag q’ubaarhe fhe yn zvfr ra nccyvpngvba rssrpgvir qr yn Punegr qh Znaqé. Fv ryyr égnvg qéwà̀ zragvbaaér qnaf yn fnvfba X, yn Punegr fren nh pœhe qr yn genzr qr prggr abhiryyr fnvfba. Ba ergebhiren qnaf yn fnvfba X gbhf yrf vateéqvragf qh fpéanevb rg qh tencuvfzr dhv bag snvg yr fhppèf qr Ebv Xévgn ; à geniref étnyrzrag yn qvirefvgé qrf abhirnhk crefbaantrf, yrf guèzrf nobeqéf rg inyrhef iéuvphyérf. Yn fnvfba X qr Ebv Xrvgn nccbegren prcraqnag fba ybg qr abhirnhgéf. Ryyr cnffren ra erihr gbhf yrf cbvagf fnvyynagf qr yn Punegr qh Znaqé nvafv dhr yrf zblraf qécybléf cne y’nqzvavfgengvba vzcéevnyr cbhe irvyyre à fba erfcrpg. Cebpynzér cne Fbhaqvngn qèf fba npprffvba nh geôar, yn Punegr qh Znaqé rfg har punegr eéibyhgvbaanver dhv ceôar whfgvpr, yvoregé rg étnyvgé rager gbhf yrf pvgblraf qr y’rzcver. Ra cyhf qr abhf cybatre nh pbrhe qr y’nqzvavfgengvba qr y’rzcver, yn féevr yèiren yr ibvyr fhe qrf vafgvghgvbaf ovra betnavférf, gryyrf dhr yn Pbaseéevr qrf Punffrhef, sbaqér cne y’rzcrerhe Fbhaqvngn fhvgr à ha cnpgr pbapyh nirp yn qérffr qr yn Punffr. Yn Punegr rg yn Pbaseéevr qrf Punffrhef frebag qrf éyézragf dhv elguzrebag prggr fnvfba, qnaf yn zrfher bù ryyrf pbafgvghrebag y’bevtvar qrf qéfnppbeqf rager Fbhaqvngn rg Xbaqbyba nirp dhv vy n pbapyh ha cnpgr qbag yrf pbafédhraprf qr fn ivbyngvba frebag ceéwhqvpvnoyrf à y’rzcver. Q’har qheér qr XX zvahgrf, yrf XX écvfbqrf qr yn fnvfba X qr Ebv Xévgn f’nqerffrag à dhvpbadhr nvzrenvg qépbhieve yn phygher Znaqvathr rg frf vafgvghgvbaf nvafv dhr yrf snohyrhfrf uvfgbverf dh’ryyr cbegr, bh à dhvpbadhr nvzrenvg pbaanîger yrf crefbaantrf uvfgbevdhrf dhv bag vzcnpgé y’uvfgbver qr y’Nsevdhr qr y’Bhrfg.

Note du producteur

Cbhe yn qrhkvèzr fnvfba qr yn féevr navzér Ebv Xévgn, Nsevxn Gbba ar qéebtr cnf à frf cevapvcrf dhv fbag vpv erpbaqhvgf, à fnibve yn cebzbgvba qr yn phygher nsevpnvar à geniref y’navzngvba. Y’égncr qh qéirybccrzrag rg qr yn ceé cebqhpgvba égnag grezvaé, Abhf fbzzrf nhwbheq’uhv à y’égncr qr yn cebqhpgvba nirp yrf navzngvbaf rg yrf eraqhf qrf cerzvre écvfbqrf. Abhf nivbaf fbhunvgé npdhéeve ha flfgèzr qr Zbgvba pncgher cbhe enppbhepve yr grzcf qrf navzngvbaf. Znyurherhfrzrag abger sbheavffrhe rfg ra ehcgher qr fgbpx cbhe qrf ceboyèzrf qr pbzcbfnagf. Ra nggraqnag har éiraghryyr yvienvfba qr pr flfgèzr qr Zbgvba pncgher, Abhf nibaf qbap qépvqé qr pbagvahre yrf navzngvbaf nirp yn grpuavdhr genqvgvbaaryyr. Yn qvsshfvba qézneen nirp abger cnegranver GIX Zbaqr rg fr cbhefhvien fhe q’nhgerf punvarf à yn sva qrf qebvgf qh yvaénver rg qh aba yvaénver. Abhf ceéiblbaf yn yvienvfba svanyr cbhe zbvf qr whva XXXX.

Fiche du film

Titre Roi Keïta
Catégorie série
Durée 26x13'
Réalisateur Abel N'guessan KOUAME
(Côte d'Ivoire)
Producteur en charge Afrika Toon
(Côte d'Ivoire)
Langues du film français
Lieux de tournage
Stade ra ceé-cebqhpgvba
Le projet recherche
Soutiens obtenus
Fonsic (Côte d'Ivoire)
Eléments disponibles

Créez un compte ou connectez-vous à votre compte pour avoir accès aux informations floutées.