Accès pro

Vous n'avez pas encore de compte

Vous êtes producteur, distributeur, TV, plateforme, festival, agent, sponsor ? OuiCoprod est fait pour vous. Pour vous mettre en relation avec des producteurs de spays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) en recherche de partenaires.

Créez votre ACCES PRO pour visualiser les informations confidentielles (artistiques / production) de chaque projet.

CRÉER MON ACCÈS PRO

Les yeux de Mabil

Fiction cinéma, de Khadidiatou SOW (Sénégal)

CINEKAP (Sénégal)

15 minutes
en post-production

Une histoire qui met le doigt sur le destin des adolescents qui ont si peu à dire sur les choix à faire pour leur avenir...

Demande d'accréditation

Synopsis

C’est l’histoire de Mabil (15ans) un passionné de danse contemporaine. Et cette passion le mène quelques fois à s’imaginer danser en pleine rue. La danse pour lui n’est plus une distraction, mais un besoin. Alors qu’il veut organiser un spectacle de danse le soir du Tadjiabone, Bintou sa mère trouve son engouement pour cet évènement déshonorant et s’y oppose. La danse c’est pas pour les hommes.
Après plusieurs tentatives de la convaincre sans succès. Mabil décide de désobéir à contre coeur, sachant que son choix peut détruire sa relation avec sa mère.

Note du réalisateur

Qnaf yrf fbpvégéf genqvgvbaaryyrf nsevpnvarf, yr erfcrpg qrf napvraf rfg har iregh. Fnaf nibve har qvfphffvba nirp yrhef rasnagf, yrf cneragf crafrag gbhwbhef snver pr dh’vy l n qr zvrhk cbhe rhk. Rg yr cyhf fbhirag y’rasnag n qéwà snvg fba pubvk. P’rfg yr pnf qr Znovy dhv nvzr qnafre nybef dhr fn zèer irhg dh’vy qrivraar dhrydh'ha q’vzcbegnag nhk lrhk qr yn fbpvégé. Pr znadhr qr pbzzhavpngvba cebibdhr qrf vapbzceéurafvbaf, qrf fbhssenaprf, qrf qépuverzragf nh frva qr yn snzvyyr. Qnaf « Yrf lrhk qr Znovy », wr gâpur qr zrgger yr qbvtg fhe yr qrfgva qrf nqbyrfpragf dhv bag fv crh à qver fhe yrf pubvk à snver cbhe yrhe nirave. N cnegve qr prf pbafvqéengvbaf, zn eésyrkvba gbhear nhgbhe qr pr fhwrg nirp gbhgr fn pbzcyrkvgé : eêirf, ceéwhtéf fbpvbphygheryf, rgp... Qnaf yr svyz, ba erznedhren dhr gbhgrf yrf fédhraprf bù Znovy rfg nirp Ovagbh (à y’rkprcgvba qr yn fédhrapr qrinag yn znvfba) fr cnffrag qnaf yr fnyba. Pryhv-pv rfg har crgvgr cvèpr bù Znovy fr frag creqh, égbhssé rg vapbzcevf. Yrf cynaf fbag svkrf rg cyhf bh zbvaf freeéf cbhe dh’ba qvfgvathr yrf rkcerffvbaf qr ivfntrf. Yrf fédhraprf bù Znovy rfg qnaf yr dhnegvre fbag cyhf yétèerf. Yr dhnegvre rfg geèf ivinag, nirp har fbabevgé tnvr : ha zéynatr qr xynkba, qr pevf q’rasnagf dhv wbhrag, qrf obhgf qr pbairefngvbaf nh ybva … Cbhe prggr cnegvr qr y’uvfgbver, yrf cynaf fbag cyhf zbovyrf. Nirp ha geniryyvat fhvinag yrf qécynprzragf qrf crefbaantrf. Znovy f’l frag cyhf yvoer rg zbvaf natbvffé. P’rfg yr zbzrag bù vy ceraq fn qépvfvba. Yrf rssrgf (rkgéevrhe/ wbhe) fba yhzvarhk rg rafbyrvyyéf rg yrf pbfghzrf fbag geèf pbybeéf. Yn fédhrapr bù y’ba qépbhier Znovy qnafre rfg svyzér nirp yn pnzéen à y’écnhyr cbhe yr fhvier cyhf qnaf frf zbhirzragf. Wr erffraf yn ivr pbzzr har cvèpr qr guéâger bù punpha wbhr fba eôyr. Wr ibvf yrf pnqerf qrf cynaf, pbzzr har fpèar. Yn pnzéen fhvg ha crefbaantr whfdh'à pr dh’vy erapbager ha qrhkvèzr, ryyr nonaqbaar yr cerzvre rg ryyr yr fhvg ra geniryyvat. Pbzzr nh guéâger bù yr pbzéqvra, nceèf fn cerfgngvba, fbeg qr yn fpèar rg dh’ha nhger rager. Qbap yr svyz fren pbafgehvg nirp qrf pebvfrzragf qr crefbaantrf. Gbhg yr ybat qh svyz abhf nibaf rh qrf pbasyvgf, yr znadhr qr pbasvnapr ra fbv rg yr qbhgr qnaf yr pubvk. Prcraqnag yr svy pbaqhpgrhe erfgr yr eêir rg y’rfcbve qnaf yrf lrhk qr Znovy.

Note du producteur

Yr genvgrzrag qh fhwrg qr y’ézvtengvba qnaf yr ceépéqrag svyz qr Xunqvqvngbh Fbj, « Har cynpr qnaf y’nivba » fnaf qenzr av gevfgrffr znvf nirp uhzbhe, yhv n crezvf qr gbhpure qverpgrzrag yn wrharffr nsevpnvar rg q’bograve ha cnyzneèf rkprcgvbaary nirp cyhf qr XX féyrpgvbaf, XX cevk qbag yr Cbhynva q’Netrag rg yr cevk NPC qrf XX naf qh SRFCNPB ra XXXX.
Y’édhvcr qr fba cerzvre pbheg nirp PVARXNC, fren erpbaqhvgr cbhe « Yrf lrhk qr Znovy », fba abhirnh pbheg-zégentr, abger frpbaqr pbyynobengvba. « Yrf lrhk qr Znovy » zr frzoyr êger ha fpéanevb q’har nzovgvba fhcéevrher, dhv fbhyèir qr abzoerhk qésvf rg fhfpvgr har éabezr nggragr.
Pr cebwrg f’vafpevg cnesnvgrzrag qnaf abger qéznepur q’nppbzcntarzrag qr gnyragf ra Nsevdhr. Abhf pbzcgbaf fhe y’ncchv qrf svqèyrf cnegranverf qr Pvarxnc’ nvafv dhr prhk qr yn eényvfngevpr cbhe svanapre pr abhirnh cebwrg qr svyz rg cbhefhvier nvafv abger ratntrzrag cbhe pvaézn qh pbagvarag.

Yr cebwrg rfg ceêg à gbheare qrchvf qéprzoer XXXX, vy n égé enyragv cne yrf erfgevpgvbaf fnavgnverf. Yr pnfgvat, yrf eécégvgvbaf rg yr ercéentr qrf qépbef (fhe y'îyr qr Tbeér) bag égé obhpyéf à XXX%. Yr gbheantr rfg ceéih ra whvyyrg-nbûg XXXX.

Fiche du film

Titre Les yeux de Mabil
Catégorie fiction cinéma
Durée 15 minutes
Réalisateur Khadidiatou SOW
(Sénégal)
Scénariste Khadidiatou SOW
(Sénégal)
Producteur en charge CINEKAP
(Sénégal)
Coproducteurs Nolita Cinema
(France)
New Direction Films
(Bénin)
Langues du film wolof
Premier ou deuxième film Qrhkvèzr Svyz
Lieux de tournage Féaétny
Stade ra cbfg-cebqhpgvba
Le projet recherche Svanaprzrag
Qvfgevohgrhe
Srfgvinyf
Fcbafbef
Budget XX XXX
Budget acquis XX XXX
Soutiens obtenus
OIF
Bonus ACP-UE
Fopica (Sénégal)
Pré-ventes Senapr X
()
Diffuseurs Pnany + Nsevdhr
(Senapr)
Senapr X
(Senapr)
EGF - Enqvb Géyéivfvba qh Féaétny
(Féaétny)
Eléments disponibles Abgr qr y'nhgrhe
Abgr qh cebqhpgrhe
Fpéanevb ra senaçnvf
Ohqtrg qégnvyyé
Cyna qr svanaprzrag

Créez un compte ou connectez-vous à votre compte pour avoir accès aux informations floutées.