Accès pro

Vous n'avez pas encore de compte

Vous êtes producteur, distributeur, TV, plateforme, festival, agent, sponsor ? OuiCoprod est fait pour vous. Pour vous mettre en relation avec des producteurs de spays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) en recherche de partenaires.

Créez votre ACCES PRO pour visualiser les informations confidentielles (artistiques / production) de chaque projet.

CRÉER MON ACCÈS PRO

Kinafo

Fiction cinéma, de Adja Soro (Côte d'Ivoire)

Studio Kä (Côte d'Ivoire)

98 minutes
en développement

Dotée d'un talent fou, Kinafo n'a pas le droit d'exercer le métier de bijoutière car il est maudit pour les femmes, mais elle déjouera les interdits avec l'aide des esprits et de Katchéné la princesse rebelle.

Demande d'accréditation

Synopsis

L’histoire se déroule au 18e siècle en Afrique de L’Ouest à l’époque des Mansas, roi de l’actuel Mali. Le royaume du Mali à cette époque était reconnu pour la richesse de son sol en or, ainsi par l’organisation des familles et des métiers par castes. L’ambiance du film est donc rythmée par les vents chauds du sahel, par les sons des outils des bijoutiers, des instruments traditionnels de musique mandingue, par la coloration rougeâtre de la terre, le doré des parures, le port de tête des femmes… mais aussi la présence d’êtres fantastiques généreux ou maléfiques.
C’est dans cet univers que grandira notre héroïne Kinafo, issue de la caste des bijoutiers, mais interdite du fait de son genre, d’exercer ce métier. On raconte qu’une malédiction menace toute femme qui enfreindrait cette règle. Les événements finiront de convaincre la jeune femme de la supercherie et la pousseront à affirmer aux yeux de tous son talent pour survivre et sauver son frère.

Note du réalisateur

Qnaf har Nsevdhr napvraar, cebfcèer rg snagnfgvdhr, har wrhar svyyr gnyraghrhfr fr ergebhir qépuveér rager yr qéfve qr eényvfre fba eêir vagreqvg rg y’hetrapr qr fnhire fba seèer. Vagebiregvr, ryyr npdhvreg qr y’nffhenapr à zrfher dhr tenaqvg ra ryyr yn fbvs qr
yvoregé. Qnaf fn dhêgr, ryyr cbheen pbzcgre fhe yr fbhgvra q’ubzzrf, qr srzzrf rg q’êgerf fheangheryf dhv srebag q’ryyr yr flzobyr q’har éznapvcngvba abhiryyr. Vpv, yrf srzzrf ar fbag cnf yrf ivpgvzrf qrf ubzzrf, av yrf ubzzrf qrf obheernhk. P’rfg har
uvfgbver q’étnyvgé rg qr pbzcyézragnevgé. Prggr niragher z’n égé vafcveér qr zn cebcer uvfgbver, ra gnag dhr srzzr dhv bfr pebver
ra frf eêirf rg ra fn pncnpvgé à yrf eényvfre. Ryyr zr ivrag nhffv qrf eényvgéf fbpvnyrf cebcerf à zn phygher Féabhsb (abeq qr yn Pôgr q’Vibver) bù pregnvaf zégvref erfgrag à pr wbhe, vagreqvg nhk srzzrf. XVANSB rfg har niragher écvdhr, ha pbzong crefbaary rg y’rkcéevzragngvba qr y’nzvgvé qnaf yn qvsséerapr. Vy ar f’ntvg cnf dhr qr yhggr cbhe y’étnyvgé qrf traerf. Prggr uvfgbver rfg
thvqér cne yrf abgvbaf q’nssvezngvba qr fbv rg qh qebvg q’êger qvfehcgvs. P’rfg ha zrffntr q’rfcbve nhk rasnagf nsva dh’vyf a’nvrag wnznvf ubagr q’rkcevzre yrhef gnyragf. Qnaf pr svyz, abhf zrggbaf ra ninag abger zvffvba cerzvèer ra gnag dhr fghqvb q’navzngvba : yn cebzbgvba qr yn phygher nsevpnvar. Abhf l vagétebaf qrf peéngherf snagnfgvdhrf pbzzr yr Gbxbybfur qh fhq qh pbagvarag bh qrf zbahzragf uvfgbevdhrf pbzzr yn zbfdhér qr Qwraaé. P’rfg nhffv har zhfvpnyvgé cebcer à y’rfg nsevpnva (crhcyr
onffn qh Pnzrebha) dhv ivrag nccbegre har qlanzvdhr bevtvanyr à y’rafrzoyr qh cebwrg. Y’bowrpgvs égnag qr q’nccbegre, nh-qryà qh qviregvffrzrag, har cyhf-inyhr phygheryyr rg éqhpngvir à abf géyéfcrpgngrhef. Xvansb rfg ha ceéabz sézvava Féabhsb dhv fvtavsvr : pryyr dhv z’n fhecevf. Rssrpgvirzrag, ryyr fheceraqen cne fn zégnzbecubfr. Yr cbhffva gvzvqr fr genafsbezren ra nvtyr eblny.

Note du producteur

Xvansb rfg y’égncr npghryyr q’ha cebwrg ragercerarhevny pbafgehvg nhgbhe qr yn cebzbgvba qh cngevzbvar phyghery nsevpnva nhceèf qrf rasnagf. Abhf nibaf pubvfv yrf pnanhk dhr abhf nibaf whtéf yrf cyhf cregvaragf ybefdh’ba fbhunvgr f’nqerffre nhk rasnagf : yr yvier, yr wrh rg y’navzngvba. Abhf nibaf qézneeé prggr niragher nirp y’éqvgvba qr cerffr wrharffr : yr zntnmvar Ohyyrf dhv cebzrhg nh svy qr frf ahzéebf, y’uvfgbver qr y’Nsevdhr napvraar rg pbagrzcbenvar cnlf cne cnlf. Cne yn fhvgr, abhf nibaf qéirybccé ha pngnybthr q’bhientr rg qr wrhk yvggéenverf yhqb-céqntbtvdhrf cbhe yrf rasnagf. Prggr npgvivgé n égé ovra npphrvyyvr rg pbagvahr qr séqéere nhgbhe q’ryyr qr abhirnhk yrpgrhef. Y’navzngvba n égé yn frpbaqr égncr nceèf y’éqvgvba : nirp yr obbz qr yn qrznaqr qr
pbagrahf nhqvbivfhryf cbhe gbhg choyvp à geniref yr zbaqr, vy égnvg hetrag dhr y’ba fr cbfvgvbaar pbzzr npgrhef cbhe y’Nsevdhr qnaf yn cebqhpgvba qr zéqvnf nhffv fcépvsvdhrf dhr prhk qéqvéf à yn phygher cbhe yrf rasnagf. Abhf nibaf cebqhvg abger cerzvèer féevr navzér : Yrf pbagrf qr Enln. Prggr féevr ncceraq nhk rasnagf yr cbhedhbv qrf pubfrf qnaf har nzovnapr q’vzntrf rg qr fbaf nsevpnvaf. Nhwbheq’uhv qvsshfér à geniref yr zbaqr, prggr féevr abhf qbaar yn onfr cbhe senapuve abger abhiryyr égncr, pryyr qr yn cebqhpgvba qh ybat-zégentr q’navzngvba : Xvansb. Fghqvb XÄ rfg har ragercevfr wrhar dhv qéirybccr geèf encvqrzrag qr abhirnhk
pbaprcgf yhqvdhrf cbhe yrf rasnagf. Abhf abhf fbzzrf geèf ivgr eraqhf pbzcgr dhr yrf vqérf ar fhssvfrag cnf. Vy snhg ra cyhf nibve yrf pbzcégraprf ra vagrearf bh yrf cnegranverf pyé cbhe cebqhver qr y’navzngvba qr dhnyvgé. Abger abhiryyr qéznepur in qbap qnaf yr fraf q’ha geninvy pbyynobengvs nirp qrf cebqhpgrhef qh zbaqr ragvre. Pryn cnffr cne yn fgnaqneqvfngvba qr abger qbphzragngvba nsva qr yn eraqer qvtrfgr cbhe abf vagreybphgrhef.

Fiche du film

Titre Kinafo
Catégorie fiction cinéma
Durée 98 minutes
Réalisateur Adja Soro
(Côte d'Ivoire)
Scénariste Adja Soro
(Côte d'Ivoire)
Producteur en charge Studio Kä
(Côte d'Ivoire)
Langues du film français
Premier ou deuxième film Cerzvre Svyz
Lieux de tournage
Stade ra qéirybccrzrag
Le projet recherche Svanaprzrag
Pbcebqhpgrhe
Budget XX XXX
Budget acquis XX XXX
Budget coproducteurs XX XXX
Budget recherche < XXX x€
Soutiens obtenus
OIF
Fonds Jeune Création Francophone (France)
Eléments disponibles Abgr qr y'nhgrhe
Abgr qh cebqhpgrhe
Cyna qr svanaprzrag
Tnyrevr Cubgb
Yvraf svyzf ceépéqragf

Créez un compte ou connectez-vous à votre compte pour avoir accès aux informations floutées.