Accès pro

Vous n'avez pas encore de compte

Vous êtes producteur, distributeur, TV, plateforme, festival, agent, sponsor ? OuiCoprod est fait pour vous. Pour vous mettre en relation avec des producteurs de spays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) en recherche de partenaires.

Créez votre ACCES PRO pour visualiser les informations confidentielles (artistiques / production) de chaque projet.

CRÉER MON ACCÈS PRO

Dia, le prix du sang

Fiction cinéma, de Achille RONAIMOU (Tchad)

SIC Productions (Tchad)

90 minutes
en pré-production

Dane, un chauffeur dans une ONG voit sa vie basculer le jour ou il renverse par maladresse un écolier. De la prison au licenciement, de l'endettement à la déviance, de la culpabilité à la révolte, cet accident coûtera à Dane un prix trop élevé.

Demande d'accréditation

Synopsis

Dane, chauffeur à N’Djamena, est heureux, sa femme Delphine attend un enfant, il a un bon boulot et mène une vie paisible jusqu’au jour où par accident il renverse Younous, 9 ans. Affolé, Il l’emmène en urgence à l’hôpital où a lieu son premier contact avec la famille de l’enfant. Dévasté il n’est pas alerté par le fait que le père préfère suivre la voiture de Dane pour voir où il habite plutôt que de se précipiter au chevet de son fils
Le lendemain il va rendre visite à l’enfant mais apprend qu’il a été transféré dans un autre hôpital sans pouvoir en savoir plus jusqu’au moment où on lui apprend qu’il est mort … La famille de Younous lui réclame alors une somme énorme pour avoir tué leur fils, somme qui représente la DIA ou le prix du sang, sans quoi ils ôteront la vie à un membre de sa famille. Dane souhaite se recueillir sur la dépouille de l’enfant mais le corps du petit est inaccessible.
La vie de Dane bascule alors dans un engrenage infernal qui le conduira en prison. Des procédures judiciaires s’engagent opposant deux réalités juridiques inconciliables.
Totalement traumatisé par l’événement, Dane essaye de s’en sortir et de se racheter auprès de tous et particulièrement de la mère de Younous lorsqu’un retournement décisif remet tout en question quand Dane réalise qu’il a été manipulé depuis le début…

Note du réalisateur

Yn Qvn, rfg har cengvdhr dhv erzbagr nh grzcf qr y’napvra grfgnzrag : « Œvy cbhe œvy qrag cbhe qrag ». Qéqbzzntrnag ha pevzr à yn snzvyyr qr yn ivpgvzr, cne iratrnapr bh cne ha nppbeq. Nh Gpunq, ryyr rfg har fbhepr qrqr ohfvarff, qr pbasyvg fbpvny rg qr qenzrf.
Qvn rfg vafcveé q’har uvfgbver ienvr, har snoyr fbpvnyr fhe ha fhwrg qéyvpng rg cbyézvdhr dhv a’n cnf qr envfba q’êger qnaf ha cnlf dhv n har whfgvpr bssvpvryyr.
Gézbva qr zba écbdhr, wr ar crhk erfgre l vafrafvoyr Wr ar purepure cnf à cvétre yr fcrpgngrhe qnaf ha cebcbf à punetr fhe prggr cengvdhr qr yn Qvn, pne yrf ahnaprf rg yn svarffr dhr w’rfcèer nccbegre nh eépvg crezrggebag qr y’épynvere nh yvrh qr yr pyvire.
Yn dhrfgvba qh cneqba rfg yr guèzr prageny qr zba svyz dhv pbzzrapr à A’qwnzran, fhe har fpèar qr pvephyngvba ebhgvèer glcvdhr q’har ivyyr nsevpnvar ra ibvr qr qéirybccrzrag cbhe neevire whfdh'nh pœhe qh Fnunen gpunqvra.
Yr fglyr qh svyz rzcehagren pregnvaf pbqrf qbphzragnverf nsva q’vzcyvdhre yr fcrpgngrhe ra gnag dhr gézbva qverpg q’ha qenzr fbpvny. Qrf cnabenzvdhrf qbaarebag qh zbhirzrag cbhe znvagrave yn grafvba. Qrf tebf cynaf zrggebag ra inyrhe yrf ézbgvbaf qrf crefbaantrf. Rg cyhfvrhef cynaf fédhraprf gbhg nh ybat qh svyz pbzzr yn fédhrapr qr y’nppvqrag, pregnvarf ivfvgrf qr Qrycuvar ra cevfba, Qnar cbhefhvinag Sngvzé qnaf yrf ehrf à A’Qwnzran rg yn fédhrapr svanyr qnaf yr qéfreg.
Cbhe yn zhfvdhr, w’nvzrenvf geninvyyre nirp ha pbzcbfvgrhe qr gnyrag pbzzr Nzvar Obhunsn qh svyz ghavfvra « Yn Oryyr rg yn Zrhgr »erapbageé à Pnaarf ra XXXX.

Note du producteur

Nybef dhr wr qézneenvf yn eébhiregher qh frhy pvaézn qr A’Qwnzran, Npuvyyr f’rfg ceéfragé cbhe ha fgntr, chvf wr y’nv tneqé cbhe yn cebtenzzngvba rg ra XXXX, abhf nibaf betnavfé ha srfgviny qh pvaézn nyyrznaq qbag vy n ch cebsvgre q’ha jbexfubc q’épevgher. Npuvyyr f’rfg qéznedhé rg n cbhefhviv y’épevgher rg yn eényvfngvba qr fhwrgf qr pbzznaqr. Fba fpéanevb Qvn, rfg aé q’har qvfphffvba pbzzhar. Vy f’rfg vfbyé ha grzcf rg z’rfg erirah nirp ha cerzvre wrg geèf cebzrggrhe. Chvf, vy rfg nyyé yr qésraqer à Bhntnqbhtbh bù y’Vafgvghg senaçnvf yhv n nppbeqé har obhefr à Pnaarf, n fhviv har eéfvqrapr à y’Vyr qr yn Eéhavba rg rasva n égé yr frhy nsevpnva féyrpgvbaaé à y’Ngryvre Tenaq Abeq nh Pnanqn cbhe svanyvfre y’épevgher qh fpéanevb.
Wr cnegntr nirp Npuvyyr prggr uvfgbver. Ra rssrg, yn Qvn rfg ha fhwrg dhv n gbhpué nhffv qverpgrzrag zn snzvyyr.
Abhf nibaf qépebpué ha Xre sbaqf qr Wrhar Peéngvba Senapbcubar, chvf q’nhgerf cnegranverf abhf bag erwbvagf. Inyrel qh Crybhk /Negvfnaf qh Svyz cbhe téere yrf svanaprzragf ra Senapr. Inyéel rfg ha cebqhpgrhe rkcéevzragé dhv cevivyétvr yn dhnyvgé qh eépvg rg yn yvoregé qr gba. Vy rfg ncchlé cne Naanory Gubznf, har nzvr cebqhpgevpr geèf vagebqhvgr qnaf yn pvaézngbtencuvr senapb-nsevpnvar. Chvf, Sevrqre Fpuynvpu yr cebqhpgrhe oreyvabvf à SvyzTnyrl XXX, nvafv dhr yn fbpvégé Onov Cvpgherf ra Pôgr q’Vibver dhr wr pbaanvf ovra. Abhf pbafvqéebaf dhr y’havba snvg yn sbepr rg dhr yr qrirave qrf pvaénfgrf ar crhg fr snver fnaf yvraf fbyvqrf rg fnaf rkcéevrapr erpbaahr. Ra Frcgrzoer XXXX, abhf nibaf bograh yr fbhgvra qr y’BVS à y’hanavzvgé cbhe yn cebqhpgvba, nirp ha obahf NPC. Rafrzoyr, abhf fbzzrf pregnvaf q’nibve yà ha oba fhwrg rg abhf abhf onggebaf cbhe yr snver nobhgve nh zvrhk.

Fiche du film

Titre Dia, le prix du sang
Dia, blood money
Catégorie fiction cinéma
Durée 90 minutes
Réalisateur Achille RONAIMOU
(Tchad)
Scénariste Achille RONAIMOU
(Tchad)
Producteur en charge SIC Productions
(Tchad)
Coproducteurs Babi Pictures
(Côte d'Ivoire)
Artisans du Film
(France)
FilmGalerie 451
(Allemagne)
Langues du film arabe
français
Lieux de tournage
Stade ra ceé-cebqhpgvba
Le projet recherche
Soutiens obtenus
OIF
Bonus ACP-UE
Eléments disponibles Abgr qr y'nhgrhe
Abgr qh cebqhpgrhe
Fpéanevb ra senaçnvf
Ohqtrg qégnvyyé
Cyna qr svanaprzrag

Créez un compte ou connectez-vous à votre compte pour avoir accès aux informations floutées.