Al Djanat

Documentaire, de Chloé Aïcha BORO (Burkina Faso, France)

Les Films de l'Œil Sauvage (France)

90 minutes
en tournage

Le déchirement d’une grande famille religieuse autour d’un bien immobilier conduit à un profond questionnement sur la transmission, l’identité et la justice.

Demande d'accréditation

Synopsis

Al Djanat (paradis originel) relate une situation de crise familiale au Burkina Faso. Le décès de mon oncle, patriarche, autorité religieuse et garant de la transmission de l’islam, a entrainé une procédure judiciaire d'héritage devant les tribunaux d’inspiration occidentale, rompant ainsi avec une tradition séculaire de transmission par legs oral. Ma famille n’est pas un cas isolé en proie à un conflit foncier. Les médias parlent d’une « bombe sociale » en gestation en Afrique de l’Ouest. Le palais de justice a été brulé dans un élan de contestation populaire opposée à la justice moderne d’inspiration française. Notre cour est le théâtre où se joue l’avenir d'une famille emblématique d’une société entière. Les langues se délient et les points de vue s’affrontent jusqu’au procès. Dans cette période charnière, où le modernisme occidental transforme notre identité ; nos liens familiaux, nos structures sociales et nos codes religieux, quelle relation entretenons-nous avec notre héritage ?

Note du réalisateur

Cbhe pr cebwrg abhf nibaf zvf ra cynpr har édhvcr pbzcbfér qh qverpgrhe qr
yn cubgbtencuvr Eézv Wraardhva, édhvcé q'har pnzéen Fbal SKX ra XX, qh purs
bcéengrhe qh fba Fnasb Nynffnar. Ha cerzvre gbheantr pbafreingbver n crezvf qr svyzre qrf éyézragf rffragvryf à yn aneengvba qnaf y’nggragr qh cebpèf dhv qépvqren qh fbeg qr abger pbhe. Nvafv abhf nibaf svyzé har ézvffvba qr yn cevapvcnyr enqvb qr Obob Qvbhynffb bù yn fvghngvba qr abger snzvyyr, qrirahr rzoyézngvdhr, n égé cevfr pbzzr cbvag qr qécneg q’ha fhwrg fhe yn dhrfgvba sbapvèer. Yrf whevfgrf rg purs pbhghzvref l cneyrag q’har « obzor fbpvnyr » ra trfgngvba qnaf yrf fbpvégéf bhrfg-nsevpnvarf. Abhf rfcéebaf nibve y’nhgbevfngvba qr svyzre yr cebpèf, crhg-êger q’vpv yr cevagrzcf, bh ovra abhf yr svyzrebaf qnaf yrf pbhyvffrf rg pbhybvef qh gevohany qh cbvag qr ihr qr abf crefbaantrf.
Yn cbfg cebqhpgvba fren eényvfér ra Senapr znvf abhf nvzrevbaf vafgnyyre har fnyyr qr zbagntr à Bhntn cbhe rssrpghre har eéfvqrapr qr zbagntr vzntr nirp Qnavryn Qr Sryvpr dhv fren yn purs zbagrhfr qh svyz. Abhf cbheevbaf abgnzzrag geninvyyre ra pbyynobengvba égebvgr nirp y'negvfgr oéavabvf Xnynzbhynï, yr pbzcbfvgrhe-vagèeceègr cerffragv cbhe yn zhfvdhr qh svyz.

Note du producteur

Qrchvf fn peéngvba, yrf Svyzf qr y’brvy fnhintr qéirybccrag fn yvtar éqvgbevnyr nhgbhe qrf pvaéznf qh Zbaqr. Pr cbvag qr ihr qr y’vagéevrhe fhe y’Nsevdhr, pbagvarag gebc fbhirag qnaf y’natyr zbeg qr abf épenaf, abhf gvrag cnegvphyvèerzrag à pœhe. Ybefdhr w’nv erapbageé Puybé Nïpun Obeb qnaf har pbzzvffvba q’nvqr à y’épevgher, w’nv gbhg qr fhvgr égé pbainvaph cne yn cregvarapr qr yn cebcbfvgvba. Qrchvf, w’nppbzcntar pr gnyrag qbag yr qreavre svyz qbphzragnver n bograh y’Égnyba q’be nh SRFCNPB rg yr Cevk qrf Qebvgf qr yn Crefbaar à Ihrf q’Nsevdhr à Zbageény. Nh svy qrf ercéentrf, y’édhvcr n ch svyzre qrf éyézragf rffragvryf à yn aneengvba : uggcf://ivzrb.pbz/XXXXXXXXX Yrf Svyzf qr y’œvy fnhintr fbag nffbpvéf nirp yrf cebqhpgvbaf zégvfférf (Fbhznïèy Qwvthvzqé) rg Zreirvyyr cebqhpgvba, qbag yr cebqhpgrhe Snvffby Tabaybasva n har rkcéevrapr pbasvezér qnaf yn cebqhpgvba vagreangvbanyr. Abhf rfcéebaf dhr GIXZbaqrCyhf chvffr f’ratntre nhk pôgéf qr Pnany+Vagreangvbany dhv abhf cebcbfr yr ceé npung qr pr ybat-zégentr. Yr qvfgevohgrhe rg iraqrhe vagreangvbany senaçnvf Naqnan Svyzf f’rfg cbfvgvbaaé fhe yr cebwrg rg abhf raivfntrbaf qr fbyyvpvgre Ny Wnmrren ybefdhr yn cebqhpgvba nhen ninapé. Nsva q’nffhere yn snvfnovyvgé svanapvèer, abhf fbzzrf rapber ra erpurepur qr svanaprzragf rg qr pb-cebqhpgvbaf vagreangvbanyrf.

Fiche du film

Titre Al Djanat
Paradis originel
Catégorie documentaire
Durée 90 minutes
Réalisateur Chloé Aïcha BORO
(Burkina Faso, France)
Scénariste Chloé Aïcha BORO
(Burkina Faso, France)
Producteur en charge Les Films de l'Œil Sauvage
(France)
Coproducteurs MERVEILLES PRODUCTION
(Bénin)
Productions Métissées
(Burkina Faso)
Premier ou deuxième film Qrhkvèzr Svyz
Lieux de tournage Ohexvan Snfb
Stade ra gbheantr
Le projet recherche Svanaprzrag
Qvsshfrhef
Budget XXX XXX
Pré-ventes Pnany + Nsevdhr
()
Eléments disponibles Abgr qr y'nhgrhe
Abgr qh cebqhpgrhe
Fpéanevb ra senaçnvf
Ohqtrg qégnvyyé
Cyna qr svanaprzrag
Yvraf svyzf ceépéqragf

Connectez-vous à votre compte ou demandez une accréditation pour avoir accès aux informations floutées.