Walinzi

Cinema fiction, by Sheriya TWANA (DRC)

Subjectif Bantoo (DRC)

120 minutes
writing phase

Sorry, translation under way
Kinshasa 1994 : le régime est traqué… le garde du corps de Mobutu devra choisir entre rester loyal au Maréchal-léopard jusqu’u bout ou sauver sa propre famille.

Request for accreditation

Synopsis

Sorry, translation under way.
Le régime du Maréchal MOBUTU vit ses dernières heures : les forces de l’alliance démocratique pour la libération sont à quelques kilomètres de la capitale. A Kinshasa, c’est la panique au sein des membres du régime car on ne sait pas quel sort leur sera réservé. NGANI, un des gardes du corps le plus loyal du maréchal, a la délicate mission de l’emmener en lieu sûr. Entre temps, il a été contacté par les rebelles, de mèche avec le Général NZIMBI, pour assassiner le maréchal MOBUTU. En échange, on assurera sa sécurité et celle de sa famille.
Rester loyal au Maréchal ou sauver sa famille face un péril imminent, Ngani devra choisir.

Director's note

Sorry, translation under way.
Le 7 septembre 1997 mourrait le Maréchal MOBUTU, 4 mois après la chute de son régime qui a régné 32 ans sur le grand Zaïre qui deviendra la RDC. 22 ans après je tombais sur une interview du Major NGANI, un ancien commando de la Division Spéciale pour la sécurité présidentielle, qui raconte les dernières heures du règne du MOBUTU. De cette interview, et les recherches que j’ai effectuées sur le sujet, m’est venue l’idée de porter à l’écran cette partie de l’histoire du pays qu’on ne retrouve pas dans les livres d’histoire.
A cheval entre film historique et biopic, ce film n’a cependant pas vocation à documenter. Si la structure repose sur des événements qui se sont bel et bien déroulés, j’ai dû en réaménager certains, construire des intrigues secondaires, étoffer les personnages en les plongeant dans des méandres bien plus complexes que n’a été leur vie ... J’ai dû « dramatiser ».
WALINZI est une histoire simple dont le moteur est une intrigue de sauvetage (Ngani qui doit sauver Mobutu d’un danger imminent). La fin de l’ère Mobutu étant constituée d’une suite d’évènements, le contexte spatio-temporel de WALINZI se concentre sur les dernières 72 h de son pouvoir, entre Kinshasa, Gbadolite, Lomé et Rabbat. Ceci nous permet de cristalliser l’action, sans s’éparpiller.
Mais c’est avant tout l’histoire d’un homme, partagé entre son devoir de loyauté envers une dictature agonisante et la survie de sa famille.

Producer's note

Sorry, translation under way.
Ra eéchoyvdhr qézbpengvdhr qh Pbatb, vy a’rfg cnf qh gbhg nvfé qr snver ha svyz. Y’ragraqrzrag q’ha pvaézn pbatbynvf eraibv à y’vzntr q’ha pvaézn dhv fr erpurepur, fnaf bh nirp crh q’nzovgvba, pbaqvgvbaaé cne yr fbhf-qéirybccrzrag qh cnlf rg y’nofrapr q’har eéryyr épbabzvr. Cbhegnag, vy a’ra qrzrher cnf zbvaf qrf rfcevgf vaqbzcgnoyrf, qrf eêirhef, qrf negvfgrf gnyraghrhk cbegrhef q’ha ertneq arhs, q’har ivfvba abhiryyr q’ha pvaézn à yn sbvf nhqnpvrhk rg eényvfgr, cbhe zbv Gjnan Furevln snvg cnegve qr prhk-yà.
Furevln rfg ninag gbhg ha cnffvbaaé, ha pvaécuvyr qéibhé. Ha nibpng dhv n enaté fn gbtr, fr gebhinag zvrhk qnaf y’neg dh’vy pnerffr qrchvf frf onf-âtrf qnaf yn zhfvdhr enc, rager yrpgher rg épevgherf. Yr pvaézn dh’vy ragraq cengvdhre rfg pryhv q’ha ibpnohynver havirefry.
Furevln rfg étnyrzrag ha nzv, qrirah seèer, dhr w’nv rh yr obaurhe qr erapbagere ra XXXX à yn sbezngvba qr pvaézn qrf Ngryvref Npgvbaf Xvafunfn dhv z’bag étnyrzrag sbezé. Abhf geninvyybaf eéthyvèerzrag rafrzoyr, rg fhegbhg, abhf genvabaf ybathrzrag rafrzoyr, à qvfphgre fhe yn ivfvba q’ha pvaézn nhguragvdhr, eriraqvdhnag nirp svregé yn yétvgvzvgé qr enpbagre frf cebcerf uvfgbverf dhr abhf cnegntrbaf. P’rfg qbap gbhg angheryyrzrag dhr wr fhvf vairfgv nirp yhv qnaf pr cebwrg qbag abhf nibaf cbféf yrf onfrf qr fn pbafgehpgvba qrchvf XXXX.
Jnyvamv rfg har cebcbfvgvba qr svyz nzovgvrhfr rg aéprffnver cbhe abhf. Aéprffnver cbhe yr qribve qr zézbver, pne vy enpbagr har vzcbegnagr écbdhr qr abger uvfgbver pbyyrpgvir, ha gbheanag dhv pbaqvgvbaar y’nirave qr abger angvba. Ha svyz dhv pbafgehvg cne yrf gézbvtantrf qr prhk dhv bag iéph à pôgéf qh ebv yébcneqf, frf qreavref vafgnagf, nvafv dhr yrf qéevirf q’har threer fhe sbaq qrf genuvfbaf. Vy ar f’ntvg cnf vpv q’ha svyz fhe Zbohgh, znvf ha svyz fhe ha uéebf dhv yhv rfg erfgé qéibhé whfdh’à yn qreavèer zvahgr, p’rfg prggr qvzrafvba uéebïdhr dhv eraq pr svyz cnegvphyvèerzrag vagéerffnag.
Furevln n har vzntvangvba sépbaqr, ha fraf rfguégvdhr rg aneengvs cnegvphyvre dhv zr cbhffr à pebver ra yhv rg ra pr cebwrg. P’rfg ha svyz abhf peblbaf, dhv gbhpuren qr zvyyvbaf qrf pbatbynvf rg qr crefbaarf qbag y’uvfgbver qh ebv qh Mnïer cbheenvg vagéerffre. Ha svyz yr pbhentr rg yn yblnhgé, dhr abhf srebaf nirp ibger pbyynobengvba.

Film fact sheet

Title Walinzi
Category cinema fiction
Duration 120 minutes
Director Sheriya TWANA
(DRC)
Scriptwriter Sheriya TWANA
(DRC)
Producer in charge Subjectif Bantoo
(DRC)
Coproducers Tosala Films
(DRC)
First or second film Cerzvre Svyz
Filming locations QEP
Stage ra épevgher
The project seeks Svanaprzrag
Budget X
Supported by
OIF
Available elements Abgr qr y'nhgrhe
Abgr qh cebqhpgrhe
Fpéanevb ra senaçnvf
Ohqtrg qégnvyyé
Cyna qr svanaprzrag
Cvgpu ivqéb
Zbbqobneq / Cbfgre

Create an account or login to read the blurred information.